Promouvoir

<<Toutes les formations

2 Journées de réflexion sur la transmission des fermes, le capital, le foncier

Déroulé :
En nous appuyant sur des situations réelles de fermes à transmettre, réflexion et analyse collective autour de la transmission et de l’acquisition du foncier
« Le monde n’est pas une marchandise »
Alors quels sont les possibles pour celui qui est dans la position de vendre son outil de travail ?
Le moment de la transmission est un poste d’observation privilégié :
-pour voir les conséquences économiques des contraintes dans lesquelles sont enserrées nos initiatives et nos existences.
-pour voir l’ impasse ou nous mènent des règles et des fonctionnement dits « économiques » voire « naturels »
-pour sortir de l’ombre et porter à notre conscience ces règles et l’idéologie qui nous mènent à cette impasse
C’est aussi un moment charnière pour imaginer et explorer des solutions pour un avenir plus ouvert.
Le faible niveau des retraites agricoles peut-il justifier une nécessité  de valoriser au mieux le capital foncier ou d’exploitation, ou bien y a-t-il d’autres réponses possibles à la question de la survie des retraités agricoles ?
Le mode sociétaire induit que toute initiative économique est détenue par ceux qui détiennent les actions ou les parts sociales et que le fait de s’associer revient in fine à associer des moyens , y a-t-il des possibilités de créer des personnes morales autonome porteuse d’initiatives économiques répondant au besoin des populations et dont la transmission serait une transmission de gérance et non de propriété.

En fin de formation, une attestation de formation sera remise à chaque stagiaire.

Dates, lieux et intervenants
2019-09-10(7hrs)
46120
Michel Laloux , economiste
2019-09-11
46120
Michel Laloux , economiste

Organisateur(s)


Financeur(s)
VIVEA